PARCOURS BAPTÊME – SESSION 2

LE BAPTÊME

Qu’est-ce que le baptême ? As-tu déjà assisté à des baptêmes à MLK ? Qu’est-ce qui t’a interpellé ?

Définition biblique

1 Pierre 3 v 18-22  » Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. 21 Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ, 22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis  » .

1. Le baptême est un engagement personnel envers Dieu.

Le baptême n’est pas le fruit d’une pression religieuse ou familiale. C’est un engagement d’une personne envers Dieu en réponse à son amour manifesté en Jésus.

2. Le baptême n’est pas un engagement pour avoir une bonne conscience.

Le baptême ne donne pas une bonne conscience, il vient d’une bonne conscience.

On a une bonne conscience quand on n’a rien fait de mal… ce qui n’est le cas de personne. Il faudrait être parfait pour en posséder une. Notre bonne conscience ne repose donc pas sur nos œuvres.

Une autre façon d’obtenir une bonne conscience est d’être pardonné. C’est le cas quand nous avons accepté que nous avons obtenu ce pardon de Dieu par Jésus

3. Le baptême seul ne sauve pas.

Marc 16 v 16 « Celui qui croira ET qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné ».

Le baptême est précédé de la foi (la foi = confiance envers Dieu, relation de confiance avec dieu et ce qu’il dit). Ma foi doit être suivie de faits qui en sont la preuve.

Le baptême c’est la démonstration publique, une preuve de ma foi en Jésus et dans son oeuvre à la croix.

Le baptême est la preuve publique de mon engagement pour Jésus. Le baptême c’est le moyen de dire publiquement que j’ai décidé d’accepter Jésus comme mon sauveur et mon seigneur personnel.

Format du baptême

Baptizo = immersion totale – ce n’est pas la quantité d’eau qui compte, mais le fait que la forme soit cohérente avec le « fond ».

Chaque fois qu’il est question de baptême, il y a de l’eau, et les gens sont plongés dedans. (Cf. le baptême de Jean le Baptiste, celui de Jésus, dans les Actes)

Actes 8 v 34-39  » L’eunuque dit à Philippe : Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi ? Est-ce de lui-même, ou de quelque autre ? 35 Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. 36 Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l’eau. Et l’eunuque dit : Voici de l’eau ; qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ? 37 Philippe dit : Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L’eunuque répondit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. 38 Il fit arrêter le char ; Philippe et l’eunuque descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe baptisa l’eunuque. 39 Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus « .

Pour sortir de l’eau, il faut y être entré !

Ce n’est pas une question de quantité d’eau, mais de cohérence entre la forme et la symbolique du baptême.

Symbolique du baptême

Romains 6 v 3  » Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie « .

Si Jésus doit être mon « Sauveur », c’est parce que j’ai besoin d’être sauvé. Sauvé de quoi ?

Romains 6 v 23  » Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur ».

Le salaire de mon péché est la mort, la mort éternelle, la séparation éternelle d’avec Dieu. Jésus est mort pour porter ma condamnation, pour que par sa mort j’hérite de la vie éternelle.

Ceux qui ont rencontré Jésus et qui veulent le suivre passent par le baptême. Par le baptême, je m’engage à suivre Jésus en passant par où il est passé, et en allant là où il va.

  • Il est passé par le baptême.
  • Il est passé par la mort de la croix et le tombeau / je passe par la croix et la mort à moi-même / à ma manière de vivre sans Lui.
  • Il est sorti du tombeau et il est ressuscité / je ressuscite avec Lui à une vie nouvelle.
  • Le baptême c’est une manière de montrer que je fais UN avec Jésus.
  • Je meure à mon ancienne vie comme Lui à la croix, et reviens à la vie dans ma nouvelle vie avec Lui.

Romains 6 v 5  » En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection « .

Une autre image du baptême est l’alliance conclue lors d’un mariage. « Les deux formeront une seule chair ». L’homme et la femme ne sont plus deux être séparés, mais un couple lié par une alliance d’amour. Ils portent un nom et sont unis à tous égards, ce qui est à l’un est à l’autre et ce inversement. Jésus a pris notre mort, notre condamnation, nos péché, nos maladies, et nous avons reçu de lui la vie, le pardon, la réconciliation avec Dieu, la guérison, la délivrance…

Romains 6 v 3  » Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. « 

QUE VEUT DIRE « MARCHER EN NOUVEAUTÉ DE VIE » ?

Le baptême n’est pas la fin, ni l’obtention d’un diplôme, c’est l’introduction à une vie nouvelle avec Jésus.

Je ne suis plus seul(e). Jésus a promis d’être avec moi chaque jour, et d’être ma force, mon secours.

Pourquoi une nouvelle vie ?

  • La relation avec Dieu : nous n’en avions pas, nous ne connaissions pas vraiment Dieu.
  • La relation avec Sa parole : c’est d’elle que la vraie foi vient. Cette foi n’est pas une croyance, mais la confiance dans ce que Dieu dit.
  • Les changements que cela va impliquer dans ma vie: Je ne suis plus seul(e). Jésus a promis d’être avec moi chaque jour, et d’être ma force, mon secours. Je vais vivre ma vie pour lui plaire en réponse à son amour.

Marcher en nouveauté de vie ne veut pas dire marcher DANS la perfection, mais marcher VERS la perfection.

EXTRAIT VIDÉO 1

Messages de référence pour le parcours Baptêmes :

Messages issu de la série « Lumière » (Livre de Jean)

  • De la religion a la relation (Jean 1 et 3 – Nathanaël et Nicodème)
  • De la solitude a la plénitude (Jean 4 – la samaritaine)
  • De l’addiction a l’adoration (Jean 8 et 12 – la femme de mauvaise vie)
  • De l’invisible a l’impossible (Jean 13 et 20 – Le disciple que Jésus aimait)

QUE VEUT DIRE MARCHER DANS LA LUMIÈRE ?

Marcher dans la lumière c’est accepter de vivre une vie en toute honnêteté devant Dieu. Cela commence par mettre en accord ce que nous disons et la réalité de ce que nous pensons sommes et faisons.

C’est la voie du pardon. Nous sommes tous pécheurs, et aucun péché n’est plus grave que l’autre aux yeux de Dieu. Celui qui pèche contre 1 commandement pèche contre tous.

Marcher dans la lumière, ce n’est pas : ne plus faire le mal / ne pas dire qu’on a fait le mal / dire qu’on n’a pas fait le mal. Dieu n’a pas de problème avec tes fissures, du moment où il peut y faire entrer sa lumière parce qu’il est le grand réparateur.

EXTRAIT VIDÉO 2

Passage de référence :

1 Jean 1 v 5-9 « 5 La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. 6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. «

Mais avant de parler du Péché, parlons de Lumière :

QUE FAUT-IL FAIRE POUR SE FAIRE BAPTISER ? (Prérequis)

Pour se faire baptiser Il faut croire en Jésus comme votre sauveur, et vouloir lui confier votre vie pour qu’il la dirige. Nul besoin d’être parfait, ou encore d’avoir réglé vos problèmes.

Il faut être prêt à reconnaître que vous avez péché, et que vous avez besoin de Jésus. Il faut être prêt à mener une vie dans la lumière, en vérité et transparence.

À l’église MLK nous ne baptisons pas des gens parfaits, nous baptisons des pécheurs qui acceptent de vivre dans la lumière, qui ont un « projet lumière ».

Le « projet lumière » est un ou des objectifs que tu te fixes avec Dieu. Laisse-toi guider par le Saint-Esprit pour collaborer avec Dieu, et le laisser transformer les domaines de ta vie qui ne lui sont pas soumis.

QUEL EST TON PROJET LUMIÈRE ?

Réflexion personnelle :

Quelles sont les zones de ta vie que tu voudrais amener à la lumière, les domaines de ta vie où tu voudrais progresser, afin de collaborer avec Dieu pour qu’Il soit ton secours et ton aide ?

Nous te laissons réfléchir sur la réponse que tu apportes à cette question.

 

A très bientôt pour le prochain cours !